Jacques Cœur
 



Bourges en l'an 1400, voit la naissance de Jacques Cœur. Né dans une maison située près de l'église Saint Pierre le Marché, rue de la Parerie. Son père, Pierre Cœur, arrivé de Saint Pourçain,  était l'époux de Dame Bacquelier, veuve d'un boucher. Cette union va lui faire gravir une marche dans la société, car l'association des bouchers était très influente. Beaucoup d'incertitudes planent sur le lieu de naissance de Jacques Cœur. Il est né soit à Saint Pourçain ou à Bourges. L'enfant va passer sa jeunesse dans le quartier où il est né. Son adolescence il la passera près de la sainte Chapelle, là il y poursuivra ses études. L'aube du XVè siècle n'est gaie pour personne, la guerre de cent ans fait rage, la peste, les épidémies et les malheurs quotidiens sont de mise. De son coté, le duc de Berry grand mécène, bâtisseur et fin politique sera l'ami des artistes et fera bâtir plus de quinze châteaux.. On lui doit entre autre la plus belle oeuvre littéraire: les très riches heures du duc de Berry.
Avril 1415, bataille d'Azincourt, Jacques Cœur a quinze ans, c'est la plus navrante défaite de l'armée française, l'aristocratie est anéantie et un vaste territoire du royaume de France passe sous contrôle anglais. En 1418, Charles VII, le dauphin, se réfugie en Berry car Jean sans Peur le chasse de Paris. Là il deviendra "le petit roi de Bourges". Jacques Cœur entre dans le monde des affaires en occupant un métier de change. Il sera très vite inquiété pour faux, mais Charles VII le sauve des galères. Rêvant de concurrencer les Médicis, les marchands génois et vénitiens, il décide de commercer à plus grande échelle et, pour ce faire, entreprend en 1432, son premier déplacement dans les pays du Levant. De retour en France, il fait construire des navires identiques à ceux des Génois. Il est alors très puissant, cumule les charges de marchand, armateur, maître des mines de Forez, banquier et industriel. De plus il est receveur des taxes sur le sel, maître des monnaies, commissaire au Languedoc et argentier du roi. Il va créer un pole commercial entre les ville de Paris, Limoges, Montpellier, Lyon, Avignon, Bordeaux et Rouen. Beaucoup ont épilogué sur la provenance de sa fortune, mais il la doit à la différence des monnaies entre l'Occident et l'Orient. La monnaie d'argent circulait en Occident, tandis que l'Orient possédait une monnaie or. Il était alors aisé de changer l'argent venue d'Occident contre de l'or.
Anobli en 1441, il va faire construire palais, châteaux et propriétés. Le roi, ainsi que les grands de la cour lui doivent beaucoup d'argent. Il est alors au sommet de son oeuvre, tout semble aller pour le mieux, lorsqu'en 1451, il est arrêté sur ordre du roi et enfermé au château de Taillebourg, pour des motifs plus ou moins farfelus. Jacques Cœur s'est fait beaucoup d'ennemis jaloux, torturé et soumis à la question, il avoue tout. Il est condamné à mort le 23 mai 1453. Aidé par des amis il s'enfuie à Rome auprès du pape. A la tête d'une flotte il part combattre les infidèles. Il est tué à Chio le 25 novembre 1456.


Dernière Modification   19/02/15

© Histoire de France 1996